Une séance photo toute en douceur. Parce qu’il y a des moments comme ça où le  plus important à vivre, c’est être juste là. C’est être en pleine présence à ce que je vois, ce que je touche, ce que je ressens, ce que j’entends… L’alchimie avec mon environnement.

 

Ici, je vous montre mon récit, celui en lien avec Doriane qui a accepté d’offrir et de recevoir cet instant, juste cet instant.

J’aime dans mon approche photographique saisir les détails qui font toute la beauté d’un mouvement, d’un geste…

Capter une allure, un déplacement dans un contexte qui embarque mon visiteur vers une réalité, la sienne.

Le récit s’articule entre le focus sur un détail et une légère distance pour prendre part à ce qui se raconte. C’est une démarche que j’aime.

Au détour d’un chemin, il est parfois si tentant d’aller découvrir ce qui n’a pas été encore vu.

Ne rien imposer. Juste guider pour dévoiler ce à quoi je n’ai aucune emprise : la beauté du geste. 

 

Et parce qu’une séance photographique n’est rien d’autre qu’un regard sur soi-même.

Ce moment devient alors précieux et furtivement temporel.

Merci Doriane pour cette séance qui n’a pas été l’une des plus aisées avec un soleil d’aplomb qui éblouit les yeux. Les photographes repèrent les heures où le soleil est plus doux. Malgré tout, la douceur l’emporte sur ce moment où la lumière s’infiltre en tous sens.